METEO VIZILLE

A l'assaut du Petit et du Grand Veymont
2ème jour :
le Grand Veymont
(ou presque !) depuis la cabane des Aiguillettes
le 21 mai 2010

Retour accueil Rando par dates Rando par dénivelé Rando par massifs Photos épisodes neigeux Photos mois en cours

 

Sommet : 2230 m Dénivelé :  450 m Vercors


(Suite de la rando du 20 mai)

Réveil à 5h30, léger doute sur du brouillard mais en quelques minutes le plateau se dégage. On distingue quelques bancs de brume vers l'Aiguillette, déjà éclairée par le soleil


Après avoir aperçu un troupeau de bouquetins (photos plus bas), on s'élève rapidement sur les pentes du Grand Veymont


Les hauts plateaux du Vercors, du côté de Corrençon en Vercors


Le Mont Aiguille émerge de la brume, nous savourons notre chance d'être au dessus des nuages


"Ô temps suspend ton vol "


De nouveau le Mont Aiguille mais cerise sur le gâteau : un bouquetin male, solitaire à priori, nous observe (en bas à gauche)


Le chemin se fait plus aérien (on distingue mon ami Jacques juste au dessus du névé de neige dans la pente), le pas doit être  sûr. Pour ma part l'ascension s'arrêtera un peu après ce passage, un autre névé de neige dure large d'à peine 5 mètres mais en pente, sans possibilité de le contourner et, surtout sans droit à l'erreur, aura raison de mes velléités d'atteindre le Grand Veymont. Le sommet n'était qu'à 10 minutes et 100 m d'altitude, tant pis ce sera pour une prochaine fois.


Il est temps de redescendre, vue du plateau avec localisation de la cabane des Aiguillettes


Ma déception de ne pas avoir pu atteindre le sommet va être vite atténuée, lors de notre descente nous retrouvons le troupeau de bouquetins aperçus à l'aller, il s'est étoffé (on comptera 18 bouquetins) et se trouve en bordure du chemin par lequel nous allons passer dans quelques minutes


A notre grande surprise les bouquetins ne sont pas du tout effrayés par notre présence


Nous nous approcherons jusqu'à une dizaine de mètres, n'osant pas aller plus près de peur de les déranger


Ça chahute


Nous laissons les bouquetins à leurs occupations, un dernier regard vers l'Aiguillette, où nous avons vu gambader dans la neige de nombreuses marmottes, et direction le Pas de la Selle


En chemin nous passons devant l'arrivée du Pas du Fouillet, sorte de raccourci qui aurait pu nous éviter, hier, de passer par le Pas des Bachassons, mais moins agréable et plus aérien


Juste avant le Pas de la Selle, nous tombons sur un deuxième troupeau de bouquetins. Nous mangerons à cet endroit sur un cairn (signalé sur les cartes IGN), avec vue sur les bouquetins, la mer de nuages et le Mont Aiguille !


Avis aux connaisseurs : pendant notre repas nous avons été survolés par une dizaine de ces rapaces, si quelqu'un connaît leur nom merci de me le faire savoir ! : genepis@orange.fr


Après avoir bien profité du soleil, l'heure du retour a sonné. Quelques hésitations pour trouver le bon itinéraire dans le Pas de la Selle et retour à La Batie vers 14 h soit pratiquement 24h après notre départ hier, un peu fatigué mais heureux !