METEO VIZILLE

Photos rando Tour des Cerces sur 2 jours
le 15 et 16 juin 2011
 

Retour accueil

Rando par dates

Rando par dénivelé

Rando par massifs

Photos épisodes neigeux

Photos mois en cours

 

Sommet : 2678 m

Dénivelé total : 1910 m sur ~ 40 Kms

Cerces

 

le 15  juin 2011

Sommet : 2574 m

Dénivelé total : 970 m sur ~ 20 Kms

Cerces

Ce tour des Cerces a été effectuée avec mon père, Marité, Michel et Jacques

Départ depuis le lieu-dit "Les Mottets" (2137 m) dans la descente du Galibier vers Valloire.


Il est 9h15 la joyeuse troupe démarre, la voiture est garée juste en dessous, à côté des bâtiments

Le lac des Mottets, visible dès les premiers mètres de la randonnée
 


Tout de suite le paysage est magnifique, ici le Grand Galibier


Après 3/4h de montée nous arrivons au lac des Cerces (2400 m),
 

Direction le col des Cerces, un regard en arrière sur le lac des Cerces et les nombreux névés encore présents


Premier pas dans la neige près du col des Cerces
 

Il suffit de lever la tête pour voir que la neige ne concerne que les faces nord et coins bien abrités
 

Le col des Cerces (2574 m) où l'on passe vers 10h45


Quelques mètres après le col


Puis le lac du Gran Ban (2465 m) dans une ambiance magique
 

On contourne le lac du Gran Ban, le col des Cerces est dans le creux à droite, quelques mètres plus loin nous passerons à côté de deux autres lacs 

Nous sommes à plus de 2400 m et les montagnes autour nous dominent de plus de 600 m


Descente vers la vallée de la Clarée


La Pointe des Cerces (3097 m)


Un passage légèrement descendant
 


Le refuge des Drayères (2180 m) est en vue, il est 12h15
  

Nous continuons sur un joli sentier, et mangeons vers 13h


Descente le long de la Clarée


Toujours dominé par de superbes montagnes


La vallée de la Clarée s'élargit (2020 m), il est 14h


Nous traversons la Clarée pour monter sur le versant opposé, nous y verrons 2 chamois


et atteindre le lac Laramon (2385 m) en photos ci-dessous, puis le lac du Serpent (2448 m) vers 17h

Ciel mitigé mais température douce et agréable, nous redescendons jusqu'au refuge de Ricou, que nous atteignons vers 18h
Un mot sur le refuge ! Un gardien très sympathique qui connait parfaitement le coin, et est très bon cuisinier.
Le refuge en lui même comporte une douche, une bonne literie et des couettes très chaudes, repas copieux ... Bref allez y sans crainte !!


Un peu de repos avant la journée de demain, où le soleil sera beaucoup plus présent, on aperçoit la première partie de l'itinéraire qui nous attend
(descente sur la gauche puis remontée en face, à travers les sapins, jusqu'à l'enfilade visible entre les montagnes à droite)